Temps forts

SPECTACLE MON AMIE LISA

Les 13 et 14 novembre, les classes de CE2, CM1 et CM2 participant au temps fort sur le devoir de mémoire ont assisté au spectacle Mon amie Lisa. Ce spectacle de la compagnie du Safran collectif a permis aux élèves de découvrir un univers sur le thème de la guerre, de la séparation ou encore du courrier. Après être passé du rôle de narrateur à celui de Vincent, de Lisa, ou de militaires…. Le comédien Thomas Rollin et la chanteuse accordéoniste  Agathe BLOUTIN ont répondu aux questions des enfants. Cette représentation a été une belle manière d’évoquer le devoir de mémoire.

CEREMONIE DU  11 NOVEMBRE

Le 11 novembre dernier, Jean-Yves MERLE, était accompagné du conseil municipal, du conseil municipal d’enfants, des membres de l’Union Nationale des anciens Combattants, de l’orchestre d’harmonie bondevillais (OHB), de la chorale de l’école de musique et des élèves de classes de CE2, CM1 et CM2 qui ont participé au projet sur le devoir de mémoire.

Les discours, les dépôts de gerbe ou encore les minutes de silence ont été entrecoupés de chants appris pour l’occasion par les classes et la chorale. Après le monument aux morts, le cortège s’est rendu au carré militaire pour honorer les tombes des soldats morts pour la France.

La pluie qui s’était invitée n’a pas empêché la population et tous les enfants d’être présents pour cette cérémonie afin de ne pas oublier.

MEMOIRE OUVRIERE MIROIRS DE GUERRE

Vendredi 10 novembre, Charlotte GOUPIL  (comédienne), Florence HELLOIN (chanteuse), et Sandra PRUDHOMME (pianiste) de l’association Correl’Arts ont  joué Mémoire ouvrière, miroir de guerres devant une salle comble. Ce spectacle, écrit et joué en mémoire des guerres passées, a mis en relief les femmes qui ont porté la main aux outils, aux responsabilités et aux fonctions des hommes partis se battre.  Grâce à ces héroïnes, suffragettes féministes, ouvrières ou encore infirmières, le public a fait un voyage dans le temps. Une belle représentation en mémoire du passé.

INTERVENTION DANS LES CLASSES SUR LE DEVOIR DE MEMOIRE

Les 6, 7 et 8 novembre, l’historien Alain ALEXANDRE, accompagnés de Messieurs Roland AVENEL, Roger DEBETZ, Henri MARTIN et Eugène SELLIER de l’Union Nationale des anciens Combattants sont allés dans les classes de CE2-CM1 et CM2. Les élèves des écoles Victor HUGO, Jean MOULIN et André MARIE ont ainsi pu en apprendre beaucoup sur l’existence du monument aux morts. Quand a-t-il été construit ? Pourquoi a-t-on décidé d’ériger des monuments aux morts ? A quelles occasions organise-t-on des cérémonies au monument aux morts ?… Autant de questions qui ont amené à faire réfléchir les élèves sur le devoir de mémoire.

IMG_3458
DSC_0247 flouté
IMG_3460
DSC_0245
DSC_0250

ACCUEIL DE CLASSE AU SALON D’AUTOMNE

Le  salon d’automne qui s’est déroulé du 7 au 15 octobre 2017 a été un lieu d’échange et de découverte pour plusieurs des classes de Notre-Dame de Bondeville. En effet, des classes de l’école Victor Hugo et André Marie soit un peu plus de 200 élèves sont venus découvrir le travail des 12 artistes présents.

 Après une visite libre de l’exposition où les enfants ont pu découvrir de multiples techniques telles que l’acrylique, l’huile, l’aquarelle, l’encre ou le collage, Philippe HÉLIE (invité d’honneur) et Vincent BÉNARD (sculpteur) se sont prêtés au jeu des questions réponses avec les enfants.

Philippe HÉLIE a expliqué ce qu’est l’art numérique et comment il procédait à partir d’une photo et de logiciels pour arriver aux œuvres exposées dans la salle. Quand à Vincent BÉNARD, il a expliqué sa démarche pour pouvoir sculpter avec un fil des objets, des personnages ou des animaux telle que la grenouille.

SALON D’AUTOMNE

Lors du dernier salon d’automne qui s’est déroulé du 7 au 15 octobre 2017, le service culture a eu le plaisir de présenter une exposition  qui s’est orientée vers un art encore mal connu : l’Art numérique d’où la présence de deux invités d’honneur, Martine GILOPPÉ et Philippe HÉLIE.

Apparu il y a déjà plusieurs décennies cet art tend peu à peu à se démocratiser. Tout comme la peinture ou la sculpture, il correspond à des approches et des techniques très différentes.  Comme le dit Philippe HÉLIE « La grande différence est que la toile est devenue un écran d’ordinateur et le pinceau, la souris. Les artistes en art numérique se posent les mêmes questions que les artistes peintres ou les sculpteurs. Mon œuvre est-elle terminée ? Dois-je encore éclaircir, assombrir ou encore déformer ma photo pour arriver à l’émotion que je veux transmettre au public ? ».

 À leurs côtés, les visiteurs ont aussi pu découvrir ou redécouvrir 9 autres artistes peintres qui abordent l’art chacun à leur façon et avec des techniques très différentes les unes des autres comme l’aquarelle, l’huile, l’acrylique, l’encre, l’encre de chine, ou encore le collage.

Les artistes qui ont exposé étaient Florence ANQUETIN, Diem Thuy LE MAI, Guylène OUIN,
Sonia PAUL,  Jean QUÉMÉRÉ, Gérard QUESNAY, Gérard RODRIGUEZ, Paulette SOLNON et
Jean-Charles TOIS.

De même, le salon a eu le plaisir d’accueillir un artiste bondevillais en art filaire : Vincent BÉNARD. Cet artiste sculpteur, musicien de surcroît, a construit une structure en bois qu’il a intégré à un orgue fabriqué à partir de la même essence. Ainsi, lorsque Vincent Bénard joue, ce « manège à sculpture » se met en route et fait tourner ses œuvres, les mettant ainsi en mouvement.

GRAPH : Spectacle jeune public

Le 30 septembre, nous avons eu le plaisir d’accueillir la compagnie Sac de nœud pour leur spectacle Graph. Ceci a été un moment enchanteur pour un public nombreux. Sous le charme de ce spectacle plein de poésie et de douceur, les enfants accompagnés de leurs parents ont pu voir deux jeunes femmes évoluer sur un sol en papier  en mêlant danse et art plastique.

Les derniers achats de la bibliothèque

Le 11 et le 12 avril pour l’équipe de la bibliothèque c’était un peu Noël avec la venue de Sacha BARRIÉ, représentant de la société Expodif. Depuis 14 ans, ce rendez-vous annuel a toujours des airs de fête  avec la découverte d’une multitude de livres soldés pour l’équipe.

Cette année encore, l’équipe a fait de jolies trouvailles tant en adulte qu’en jeunesse. Il ne reste plus maintenant qu’à tout équiper. Les 500 livres achetés vont pouvoir être indexés, catalogués, étiquetés, estampillés et couverts (500 livres) pour que le public puisse lui aussi en profiter.

SPECTACLE : La naissance du monde et autres mythes de l’Inde

Vendredi 7 avril, l’équipe de la bibliothèque a accueilli une trentaine de personnes venues assister au spectacle de Nathalie Le Boucher, conteuse et danseuse de Kathakali. Après avoir vécu en Inde plusieurs années, elle a voulu fait découvrir au public ce qu’est le kathakali dans ces spectacles. C’est un spectacle étonnant et envoutant que les spectateurs ont pu découvrir.

L’atelier philo du mois d’avril

L’atelier philo du mois d’avril 2017, s’est déroulé comme à son habitude dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Autour d’un café ou d’un thé, les participants ont pu débattre sur le thème proposé par l’intervenant, Mathieu SOURDEIX, philosophe.

Le prochain atelier aura lieu le samedi 20 mai et portera sur qu’est-ce que la matière ?

Atelier philo 1 (1)

La Marmothèque du mois d’avril

La Marmothèque est un temps d’animation qui a lieu une fois par mois. Elle est organisée en direction des enfants de de moins de 3 ans accompagnés de leur nounou ou de leurs parents pour découvrir l’univers du livre, des histoires et des comptines.

La séance du mois d’avril était une séance découverte du kamishibai. Kamishibaï signifie littéralement : « théâtre de papier ». C’est une technique de contage d’origine japonaise basée sur des images qui défilent dans un butaï (théâtre en bois). Un kamishibaï est composé d’un ensemble de planches cartonnées numérotées (entre 10 et 18 pour la plupart), racontant une histoire.

 Les 20 petits loups ont alors profité des chansons et des histoires proposées par Emmanuelle.

HEURE DU CONTE : AFTER SAINT-VALENTIN

Il était une fois, à la bibliothèque, 8 drôles de bibliothécaires transformés en conteurs plein de talent et de magie. Le temps d’une soirée en rouge et noir,  leurs histoires sur l’amour  ont enchanté un public captivé et très à l’écoute. Les soixante personnes ont visiblement beaucoup apprécié ce moment de contes.

L’ATELIER JEU

Samedi 25 mars, une vingtaine de personnes ont participé à l’atelier jeu mené par Ludovic ALEXANDRE. Durant près de 2h, 3 équipes se sont affrontées dans une ambiance conviviale à Unanimo ou encore au Time’s up. Les enfants ont rivalisé d’imagination face aux adultes. Tous les participants ont donné le meilleur d’eux même pour faire marquer leur équipe.

Unanimo :  Le but est de trouver des idées communes entre toutes les équipes sur un thème pour marquer le plus de points possibles.

Time’s up : Le but est de faire deviner des mots en les décrivant et en les mimant.

 Le prochain rendez-vous est fixé au samedi 29 avril.

 

SPECTACLE JEUNE PUBLIC L’alphabétisier

Le service culturel de la ville a accueilli la compagnie les poissons volants  avec leur spectacle l’alphabétisier. Les enfants accompagnés de leurs parents ou grands-parents ont découvert l’univers d’Anabelle et Barnabé. Pour que Barnabé retrouve la parole, les deux complices sont partis à la recherche des lettres de l’alphabet pour trouver le mot magique. Et comme ils le disent si bien tout commence avec la lettre A : le AHH d’étonnement, le Arhhh de dégoût, le Ah Ah Ah du fou rire, le AAAAh de la réflexion, le AAAHHHHH de la frayeur…  Bref, ce spectacle qui a affiché complet est passé du A au C, au E, au M, au O, au U et au R au travers de petits gags clownesques, de claquettes et de chansons.

Cette représentation a été pour les petits comme pour les grands un beau moment de rire, de surprise et de poésie.

L’atelier créatif du 4 mars 2017

C’est dans une ambiance chaleureuse et conviviale que les participantes de l’atelier créatif se sont retrouvées le samedi 4 mars. En effet après un petit café ou un thé accompagnés de chouquettes délicieuses et de cannelés, elles ont pu réaliser des roses en papier crépon et des lampes chinoises personnalisées.

 Prochain rendez-vous le samedi 13 mai 2017.

Un Espagnol de 75 ans effectue un tour du monde à vélo depuis six ans

Un Espagnol de 75 ans effectue un tour du monde à vélo depuis six ans et c’est à Notre-Dame de Bondeville qu’il a choisi de faire halte pour une nuit. Une jolie rencontre avec un homme curieux de tout.

Un Espagnol de 75 ans effectue un tour du monde à vélo depuis six ans
Un Espagnol de 75 ans effectue un tour du monde à vélo depuis six ans

 

Frederic Barnet, né en 1941 et originaire de Barcelone, est un ancien cuisinier qui a travaillé la plupart de sa vie en Allemagne. Cet homme a toujours été très actif mais un cancer de l’estomac l’a contraint un jour à stopper son  travail et à retourner dans sa ville d’origine. Une période difficile mais il s’est battu, a été opéré et, dès sa guérison, il a opté pour une vie tranquille. Peut-être trop tranquille à son goût finalement parce qu’il s’ennuyait beaucoup. Et puis, il ne supportait plus de voir ses amis se plaindre à longueur de journées de leur âge. Las, le septuagénaire a donc voulu leur montrer que la vie ne s’arrête que si on le décide. Il s’emploie alors à modifier ses habitudes de vie, à faire du sport. Il opte pour le vélo et commence à pédaler pour retrouver une vitalité telle qu’il y a six ans, il décide de prendre son vélo pour faire le tour du monde. « Je ne pouvais pas rester sans rien faire », explique Frederic Barnet qui parle une dizaine de langues. Il avait aussi envie de découvrir ce monde autrement que par le tourisme, d’aller à la rencontre des peuples. Il a cette curiosité qui anime les explorateurs, cette humilité et cette envie d’apprendre des autres. Le 18 septembre 2011, pour se tester avant de tenter la grande aventure, il s’engage dans un premier voyage de plusieurs semaines en partant de Fribourg, en Suisse. Il revient sans aucune difficulté chez lui, à Barcelone, début octobre. Le 26 du même mois, jour de son anniversaire, il prend de nouveau la route et ne s’arrêtera plus.

Il a déjà traversé toute l’Europe centrale, toute l’Amérique du Sud : le Mexique, la Colombie, le Venezuela, le Brésil, l’Uruguay, l’Argentine et le Chili. Il s’est fait voler des affaires plusieurs fois mais son passeport a toujours été sauf. Pourtant, rien ne décourage ce diable d’homme et les choses matérielles n’entament pas sa volonté. Malgré ces difficultés, il traversera les Etats-Unis où là encore il sera stoppé un jour plus sérieusement. il sera en effet agressé physiquement et blessé sévèrement par des voyous qui lui ont volé tout son matériel vidéo et photo et avec eux les trésors d’images qu’il avait collectés. Après plusieurs jours à l’hôpital, grâce à son moral d’acier et son sourire qui ne le quitte jamais, il reprend la route pour gagner l’Alaska par lequel il rejoindra la Russie… Il totalise à ce jour plus de 150 pays parcourus et voilà qu’il choisit de faire halte pour une nuit à Notre-Dame de Bondeville avant de repartir le lendemain matin pour les Pays nordiques. C’est avec un grand plaisir et honneur que la Municipalité, représentée par Martine M’FOUTOU, adjointe à la Culture, Guillaume CLAUDEL, conseiller municipal et Romain de TASSIGNY, Directeur du Cabinet, lui ont offert l’hospitalité avant qu’il ne poursuivre son périple. Le lendemain matin, il a repris la route : destination le Danemark en passant par la Belgique et la Hollande.

 

Spectacle « La fable du monde »

Comme chaque année avant les vacances de Noël, la Mucipalité a offert un spectacle aux classes de la commune. Les enfants de CP et CE1  ont eu le plaisir de voir la fable du monde de la compagnie Debout les rêves, une compagnie tout droit, venue de la région parisienne.

Ce spectacle a permis aux enfants de découvrir notre histoire, celle de l’évolution de l’espèce, du Big Bang jusqu’à l’homme. Bref, la création du monde !   

Ce spectacle scientifique, poétique et artistique leur a fait traverser le temps… Une danseuse contemporaine et un musicien percussionniste évoluent dans des décors sans cesse en mouvement, évoquant ainsi la rotation des planètes autour du soleil…

Les marionnettes et les nombreuses projections d’images sur écrans géants ont rendu la mise en scène très visuelle et lisible pour le jeune public.  

Concert « Bande de tattoos » avec Lucien et les Arpettes

Le service culturel de la ville a accueilli la compagnie Lucien et les Arpettes dans le cadre d’une action de médiation culturelle pour toutes les classes de CE2, CM1 et CM2 de la ville. Le but de cette action était d’amener les enfants à découvrir ou approfondir leurs connaissances sur la musique et l’univers du spectacle avec le concert Bande de Tattoos, nouvelle création de  la compagnie Lucien et les Arpettes.

 Les 230 enfants concernés par cette action culturelle ont eu la possibilité dans un premier temps de rencontrer Lucien et Gégé dans les classes pour des séances de sensibilisation autour de  l’écriture du couplet d’une chanson et d’un coaching vocal basé sur leur nouveau répertoire.

Pour clôturer cette action, après une matinée de montage sons et lumières dans la salle André Gide, les élèves ont assisté au dernier concert de Lucien et les Arpettes, Bande de tattoos.  Guitares en main, leur énergie rock’n roll fut très communicative car la compagnie Lucien et les Arpettes est d’abord un groupe qui aime jouer avec le public.

 Cet échange s’est d’ailleurs retrouvé le soir, pendant la séance tout public lorsque les enfants accompagnés de leur famille sont venus écouter ce groupe. La centaine de personnes présentes ont été enchantées et ont pu terminer la soirée par une séance d’autographes avec Lucien, Gégé et Rico.

 Un concert plein d’énergie que l’on n’oubliera pas de sitôt !

Spectacle « Les petits pas de Germaine »

Le service culturel de la ville a accueilli le spectacle intitulé « les petits pas de Germaine ».

 La harpe d’Anne MOAL et la voix d’Isabelle LEGUELLEC nous ont raconté une période de la vie de Germaine, la concierge d’un petit immeuble situé près du musée du Louvres.
Les spectateurs présents ont alors découvert cette fameuse Germaine, une personne qui fait de nombreux petits pas pour satisfaire les désirs de chacun. Ce qui compte pour elle, ce sont les autres, ces habitants de l’immeuble auxquels elle est toute dévouée. Mais voilà qu’un jour une remarque de l’un d’eux la renvoie face à sa solitude. Alors Germaine réagit. Un grand pas en avant qui va transformer son existence.

 Ce spectacle fut un beau moment de partage, d’autant plus que dans la salle était présente la doyenne des inscrits de la bibliothèque aussi appelée « Mamie Germaine ».

 

Noël des enfants de Bondeville Solidarité

Le 14 décembre dernier, s’est déroulé le traditionnel Noël des enfants de Bondeville Solidarité. Pour cette occasion, spectacle de Magie, goûter de Noël, colis de fête pour les parents et distribution de cadeaux par le Père Noël, ont ravis les 80 enfants de moins de 12 ans présents à la Salle André Gide. Cette après-midi festive est organisée conjointement pas le CCAS, la municipalité et l’Association Bondeville Solidarité qui, rappelons-le, a la lourde de charge de distribuer environ 200 colis alimentaires tous les jeudis aux familles Bondevillaises.  L’association Cailly pour Tous participe aussi activement au Noël des enfants en offrant chocolats et friandises.

Cette année, les animations de Noël se sont prolongées car une quinzaine d’enfants de 13 et 14 ans ont participé à une sortie bowling encadrée par les agents du CCAS et les bénévoles de Bondeville Solidarité.

Noel CCAS (48) Noel CCAS (39)

FÊTE D’HALLOWEEN ALED

Retour en image sur la fête d’Halloween organisée par l’association ALED. Dans le quartier Jean Moulin, sorcières, esprits malins se sont donnés rendez- vous rue de la Paix mercredi dernier. Organisée par l’association ALED « les petites mains » animée par Valérie ont permis à tous les enfants de s’amuser malgré le mauvais temps. Atelier de maquillage, charades, goûter sans oublier le petit sachet de bonbons.

aled1IMG_0215aled2

 

Concert Manon Simonovska Quartet.

Organisé par l’association Cailly Jazz… Quelques photos du concert donné par le « Manon Simonovska Quartet » à Notre Dame de Bondeville, le vendredi 18 mars.