Coronavirus COVID-19

 

11/05/2020 : Déconfinement - Gestes barrières 

28/04/2020

Le Premier ministre s'est exprimé sur le plan du déconfinement prévu le 11 mai prochain, voici les grandes lignes :

Les mesures :
« protéger, tester, isoler »

- des masques pour tous
- 700 000 Tests / semaine
- Les porteurs du virus isolés
- Différentiation territoriales

Education nationale :
- Ouverture des écoles à partir du 11 mai
- Ouverture 6e et 5e à partir du 18 mai
- Décision sur les lycées fin mai
- Pas plus de 15 élèves / classe
- Port du masque obligatoire au collège
- Les crèches vont réouvrir, pas plus de dix enfants par groupes

- Réouverture des commerce le 11 mai (sauf cafés, bars et restaurants)
- Port du masque dans les magasins

- Masque obligatoire dans les transports
- Transports entre régions pour les pros
- Transport : 1 siège sur 2 condamné

Il sera à nouveau possible
- de se déplacer sans attestation
- de pratiquer une activité physique sans la restriction du km

- Télétravail Favorisé

- Réouverture le 11 mai des petits musées et bibliothèques
- Cinémas et théâtres fermés

19/04/2020

Retrouvez les principales informations partagées par le Premier ministre Édouard Philippe lors de sa conférence presse commune avec le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran, le 19 avril 2020.

13/04/2020

Ce lundi soir, Emmanuel Macron a pris la parole pour la quatrième fois, de manière solennelle, pour s'adresser aux Français. Durée du confinement, masque, retour à l'école, aide économique... voici un résumé de ses annonces. 

  • Prolongement du confinement jusqu'au 11 mai.
  • Une aide exceptionnelle pour les familles modestes avec des enfants et pour les étudiants.
  • Une aide accrue aux entreprises, des démarches administratives facilitées.
  • Réouverture progressive des crèches, écoles, collèges, lycées à partir du 11 mai, mais l'enseignement supérieur "pas avant l'été".
  • Le 11 mai, restaurants, cafés, hôtels "resteront fermés", pas de festivals ni événements sportifs "avant mi-juillet".
  • Chaque personne avec des symptômes pourra être testées après le 11 mai.
  • Les personnes âgées resteront confinées après le 11 mai.
  • Les frontières de la France avec les pays non-européens "resteront fermées jusqu'à nouvel ordre".
  • A partir du 11 mai", un "masque grand public" sera disponible pour chaque Français.
  • 10.000 respirateurs de plus dans les services de réanimation.

27/03/2020

Le dispositif de confinement est prolongé jusqu'au 15 avril  2020. Si la situation sanitaire l'exige, il pourra être reconduit après cette date.

26/03/2020

Allocution d'Emmanuel MACRON à Mulhouse

  • Emmanuel Macron a visité l'hôpital militaire de campagne à Mulhouse. "La priorité, c'est de battre le virus". Il appelle à "l'union" dans cette guerre contre le coronavirus et fustige les "divisions".
  • Emmanuel Macron annonce une prime exceptionnelle pour le personnel soignant et une majoration des heures supplémentaires. Il s'engage à l'issue de la crise à mettre en place un plan massif de revalorisation de l'ensemble des carrières dans le monde hospitalier.
  • La France compte 1.331 morts, soit 231 de plus en 24 heures, et 2.827 patients en réanimation selon le dernier bilan de ce mercredi soir.
  • j'ai décidé de lancer l'opération "Résilience", entièrement consacrée à l'aide à la population et aux service publics, dans les domaines sanitaires, logistiques et de protection".

 

25/03/2020

Nouvelle version de l'attestation de déplacement dérogatoire :

pdf

23/03/2020

Durcissement des mesures de confinement

Face à cette aggravation de la situation, le premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé un durcissement des mesures de confinement.

Ainsi, il ne sera plus possible :

  • d’aller faire du sport loin de son domicile et pendant le temps que l’on veut. « Sortir pour promener ses enfants ou faire du sport c’est dans un rayon de 1 km de chez soi, maximum pour une heure, tout seul et une fois par jour », a précisé le chef du gouvernement ;
  • les sanctions ont été durcies pour ceux ne respectant pas ces consignes. Les 135 euros d’amende forfaitaire doivent passer à 1 500 euros en cas de récidive « dans les quinze jours », et « quatre violations dans les trente jours » pourront valoir jusqu’à « 3 700 euros d’amende et six mois de prison » ;
  • les marchés ouverts ont aussi été interdits. « Mais il sera permis aux préfets sur avis des maires de déroger cette interdiction » lorsque le marché, dans certains villages, est « le seul (moyen) parfois » d’avoir « accès à des produits frais ».

21/03/2020

Nouvelle attestation pour les déplacements professionnels

+ simple pour les salariés : une seule attestation nécessaire
+ simple pour l’employeur : durée de validité au choix (pas de renouvellement quotidien)
Plus d'infos sur : https://gouvernement.fr/
info-coronavirus

17/03/2020

Afin de lutter contre l’expansion du coronavirus

Il est recommandé de limiter la circulation des personnes dans l’espace public.
A compter du 17 mars à 12h, pour 15 jours minimum, les déplacements sont autorisés à condition d’être muni d’une attestation de déplacement dérogatoire téléchargeable sur le lien :
https://www.interieur.gouv.fr/content/download/121663/976885/file/Attestation_de_deplacement_derogatoire.pdf

Cette attestation est à imprimer et à remplir vous-même. Elle servira ponctuellement pour les cas suivants :

  • déplacements entre le domicile et le travail lorsque le télétravail est impossible
  • déplacement pour faire les courses
  • déplacement pour motif de santé
  • déplacement pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants
  • déplacements brefs, à proximité du domicile, pour faire du sport individuellement (marche, course) et pour les besoins des animaux de compagnie.

Si vous n’avez pas d’imprimante, vous pouvez rédiger l’attestation sur papier libre (en recopiant tous les éléments de l’attestation disponible en ligne).

16/03/2020

Voici ses principales annonces et les nouvelles mesures drastiques qui sont prises :

- Restrictions des déplacements pendant « 15 jours au moins » :

Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum. Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.
  • Fermeture des frontières européennes pendant un mois
  • Report du second tour des municipales
  • Toutes les réformes suspendues (même celle des retraites)
  • Un projet de loi pour permettre au gouvernement d’agir vite
  • Des mesures pour les soignants
  • Des aides pour les entreprises, 300 milliards d’euros

14/03/2020

" Fermeture de tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie de la nation", comme annoncée par Edouard Philippe. tels que les cinémas, bars ou discothèques. Il en va de même des commerces à l'exception de ceux présentant un caractère indispensable tels que les commerces alimentaires, pharmacies, banques, stations-services ou de distribution de la presse mais aussi les services publics et les services de transport en commun.

Voici la liste des établissements qui doivent être fermés "jusqu'au 15 avril" :

  • Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple (cette catégorie comprend les cinémas, ndlr)
  • Centres commerciaux (cette catégorie comprend les magasins non alimentaires, ndlr)
  • Restaurants et débits de boissons ;
  • Salles de danse (boîtes de nuit) et salles de jeux ;
  • Bibliothèques, centres de documentation ;
  • Salles d'expositions ;
  • Établissements sportifs couverts ;
  • Musées

12/03/2020

Le président de la République a annoncé jeudi soir, lors d'une allocution aux Français, la fermeture "dès lundi" des écoles, crèches, collèges et université dans tout le pays, dans l'espoir de freiner la propagation de l'épidémie. Le chef de l'État en a appelé jeudi soir à "la responsabilité" et demandé "à tous les Français" de limiter "au strict nécessaire" leurs déplacements, en privilégiant le télétravail, mais a maintenu les élections municipales dont le premier tour est prévu dimanche.

Lors de cette allocution de 25 minutes, le Président a fait une série d'annonces fortes dans l'espoir de limiter la propagation de la maladie, protéger les plus faibles et limiter les conséquences économiques de cette crise : 

  • Maintien des élections municipales.
  • Fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités dès lundi 16 mars et jusqu'à nouvel ordre.
  • Trêve hivernale repoussée de deux mois.
  • Réquisition des personnels, étudiants et jeunes retraités de la santé.
  • Création d'un mécanisme exceptionnel de chômage partiel.
  • Report (sur demande) du paiement des cotisations et impôts dus en mars pour les entreprises.
  • Limiter au maximum les déplacements / télétravail.
  • Veiller aux lavages réguliers des mains, aux distances de sécurité entre les personnes (au moins un mètre)...

Le ministère des Solidarités et de la Santé actualise ses recommandations régulièrement pour protéger votre santé et vous recommander les bons gestes à adopter face au Coronavirus COVID-19. 

Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts

J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation.

Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Qui est considéré comme une personne « à risque » ?

  • les personnes âgées de 70 ans et plus ;
  • les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée, une insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV
  • les patients aux antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée, antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;
  • les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;
  •  les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise (médicamenteuses : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive, infection à VIH non contrôlé avec des CD4 <200/mm³, consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souche hématopoïétiques, atteints d’hémopathie maligne en cours de traitement, présentant un cancer métastasé) ;
  • les malades de cirrhose au stade B au moins ;
  • les femmes enceintes à partir du 3eme trimestre de grossesse ;
  •  les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40kg/m²)

Quel comportement individuel adopter face au Coronavirus ?

 
Si je n’ai pas de symptômes j’applique les gestes barrières (je me lave les mains très régulièrement, je tousse et j’éternue dans mon coude, j’utilise des mouchoirs à usage unique, je salue sans serrer la main et j’évite les embrassades Je réduis mes sorties au strict nécessaire : travail (si télétravail impossible), courses et visites médicales indispensables.


Si je n’ai pas de symptômes mais que je vis avec une personne malade du COVID-19 : je m’isole à domicile, je réduis strictement mes sorties sauf pour ravitaillement alimentaire, j’applique rigoureusement les gestes barrières (je me lave les mains très régulièrement, je tousse et j’éternue dans mon coude, j’utilise des mouchoirs à usage unique, je salue sans serrer la main et j’arrête les embrassades), je prends ma température 2 fois par jour et j’auto-surveille les symptômes de la maladie, je fais du télétravail. Je suis les recommandations sanitaires d’isolement à domicile disponibles sur le site du ministère de la Santé.

Si je suis un professionnel de santé ne présentant pas de symptômes mais que j’ai eu un contact avec une personne malade du COVID-19 en l’absence de mesures de protection appropriées : je m’auto-surveille en prenant ma température 2 fois par jour, j’applique les gestes barrières (je me lave les mains très régulièrement, je tousse et j’éternue dans mon coude, j’utilise des mouchoirs à usage unique, je salue sans serrer la main et j’arrête les embrassades), je porte un masque sur mon lieu de travail et avec les malades pendant 14 jours, je contacte un médecin et me fait tester systématiquement en cas d’apparition de symptômes.

Si j’ai des symptômes évocateurs de COVID 19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires) : j’appelle mon médecin traitant ou un médecin par téléconsultation, je n’appelle le 15 que si j’ai des difficultés respiratoires ou si j’ai fait un malaise, je m’isole strictement à domicile. Je me fais tester uniquement si je suis une personne fragile ou à risque, si je présente des signes de gravité, si je suis déjà hospitalisé, si je suis un professionnel de santé, si je suis une personne fragile en structure collective (EPHAD, handicap). Si je n’appartiens à aucune de ces catégories, un médecin effectue le diagnostic sur signes cliniques. Les tests en ambulatoire sont possibles. Les tests en ambulatoire, avec prélèvements à domicile, sont possibles. Si je n’appartiens à aucune de ces catégories, un médecin effectue le diagnostic sur signes cliniques.

Si je suis testé positif ou si je suis diagnostiqué cliniquement : je reste strictement à domicile, si j’ai un rendez-vous médical indispensable je porte un masque pour m’y rendre. En cas de difficulté respiratoire, j’appelle le 15. Je me fais prescrire un arrêt de travail par mon médecin. Selon ma situation, je m’auto-surveille, ou mon médecin met en place un protocole de surveillance. J’applique les consignes de maintien à domicile, pour me protéger moi et mes proches, disponibles sur le site du ministère de la Santé. Mon isolement strict sera levé quand mon médecin confirmera ma guérison.

Si je suis testé négatif, je continue d’appliquer les gestes barrières (je me lave les mains très régulièrement, je tousse et j’éternue dans mon coude, j’utilise des mouchoirs à usage unique, je salue sans serrer la main et j’arrête les embrassades) et continue de limiter mes déplacements au strict nécessaire (travail si le télétravail est impossible, courses, visites médicales indispensables).

Si je suis un professionnel de santé et que je présente des symptômes évocateurs du COVID-19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires) : je contacte mon médecin, le médecin du travail de ma structure de soin ou un médecin par téléconsultation. Je n’appelle le 15 que si j’ai des difficultés respiratoires. Je m’isole strictement à domicile et je me fais tester systématiquement. Si je suis positif, je m’isole strictement et je bénéficie d’un arrêt de travail, comme le reste de la population. Si je suis négatif, je peux continuer le travail.

Dois-je porter un masque ?

Le port du masque chirurgical n’est pas recommandé sans présence de symptômes. Le masque n’est pas la bonne réponse pour le grand public car il ne peut être porté en permanence et surtout n’a pas d’indication sans contact rapproché et prolongé avec un malade.

Ce sont les gestes barrières et la distanciation sociale qui sont efficaces.

Les gants sont-ils utiles ?
Non. Les gants peuvent également servir de support au virus après souillage par des gouttelettes (les sécrétions respiratoires qu’on émet quand on tousse, éternue, ou discute), qui sont le moyen de transmission du coronavirus. Porter des gants est donc inutile, sauf dans des situations très spécifiques (personnels soignants réalisant des prélèvements ou gestes à risque). Ce sont les gestes barrières (se laver fréquemment les mains, tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter après utilisation) et les mesures de distanciation sociale qui sont efficaces.
 
Faut-il désinfecter les surfaces ? 
Oui. Les produits de nettoyage et désinfectants couramment utilisés (eau de Javel, éthanol 70%...) sont efficaces contre le COVID-19. En plus du nettoyage régulier, les surfaces qui sont fréquemment touchées avec les mains doivent être nettoyées et désinfectées deux fois par jour, notamment lorsqu’elles sont visiblement souillées. Il s’agit par exemple des poignées de porte, des boutons d’ascenseur, des interrupteurs d’éclairage, des poignées de toilettes, des comptoirs, des mains courantes, des surfaces d’écran tactile et des claviers.

Quelles mesures sanitaires sont prises pour éviter les contacts?

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum. Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :
 

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants ou aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende de 135 euros avec une possible majoration à 375 euros et 1 500 euros en cas de récidive...

 

20/05/20 : Réouverture de la Poste

19/05/20 : Accueil du public en Mairie

17/05/20

14/05/20 : Modalités de reprise des activités sportives

Tout ce qu’il faut savoir sur la reprise progressive du sport pour limiter les risques de progression de Covid-19.

pdf

12/05/2020 : Les masques-barrières fournis par la Mairie


Le gouvernement étant incapable de fournir ces protections dans l’urgence, la Municipalité a fait ce qu’elle jugeait nécessaire d’entreprendre pour lutter contre la menace d’une contamination massive de sa population. Avec les communes de la Métropole, une commande de masques a été faite mais les dates de livraisons demeuraient incertaines. En parallèle, une commande de masques a été faite, livrée plus rapidement et 21 couturières bénévoles Bondevillaises, à qui la Municipalité rend un hommage très appuyé, ont généreusement donné de leur énergie et de leur temps pour fabriquer de leur côté des masques en tissus.

Ces masques-barrières fournis aux adultes par la Municipalité, tout comme ceux de la Métropole, sont conçus pour sortir dans les lieux publics et dans les transports. C’est un masque en tissu, donc lavable, destiné au public et notamment à toute personne saine ou asymptomatique. L’usage d’un masque-barrière n’exonère aucunement l’utilisateur de l’application systématique des gestes barrières, qui sont essentiels, ainsi que des règles de distanciation sociale visant à lutter contre les infections virales. Ce dispositif n’est donc pas destiné à être utilisé par les personnels soignants au contact des patients.

A noter que l’énorme travail fourni par nos couturières a permis d’offrir des masques lavables et réutilisables à toutes les personnes de plus de 65 ans, ainsi qu’aux personnes vulnérables. Ces 21 Bondevillaises ont rejoint les nombreuses couturières bénévoles qui ont œuvré à l’échelle de la Métropole, totalisant à ce jour quelques 40000 masques. Nous ne manquerons pas de les féliciter publiquement à la première occasion, lorsque les cérémonies en nombre seront enfin autorisées.

Je remercie chaleureusement tous les habitants qui ont fait un accueil bienveillant et compréhensif à nos agents municipaux et aux élus qui se sont impliqués sans réserve dans la livraison de tous ces masques.

Myriam Mulot
Maire de Notre-Dame de Bondeville

11/05/2020 : Déconfinement progressif - Myriam MULOT invite les Bondevillais  à la prudence

J’appelle les Bondevillais à la vigilance, à la responsabilité individuelle et collective. Nous ne gagnerons pas cette bataille sans que tout le monde y mette du sien, quitte à modifier ses habitudes quotidiennes. Si le déconfinement progressif du pays a été annoncé dès ce lundi 11 mai, nous devons garder à l’esprit qu’il n’existe aucun traitement ni aucun vaccin et que le virus peut encore se propager. L’avenir reste donc incertain.

Déconfinement à partir du 11 mai ne veut pas dire que nous sommes désormais libres de toutes les contraintes. Cette date est le point de départ d’une sortie partielle, prudemment, par étapes, sur mesure et sous conditions. Nous devons continuer de limiter au maximum les contacts et poursuivre les efforts de distanciation physique avec les autres afin de contenir la progression de l'épidémie du coronavirus et d’éviter une deuxième vague épidémique si nous ne voulons pas revenir à une mesure plus lourde encore économiquement et socialement. Les rassemblements ne doivent pas excéder 10 personnes et se font dans le respect strict des distances-barrières.

- Pour le moment, comme pendant le confinement, et au même titre que tous les bâtiments publics en général, la mairie n’ouvrira pas ses portes autrement que sur rendez-vous.
- Les livres de la bibliothèque peuvent être empruntés par téléphone et en drive.
- Le cimetière est désormais ouvert mais la règle de distanciation physique reste imposée.
- L’école de musique reste fermée jusqu’à la fin de la période scolaire.
- Le complexe sportif et les aires de jeux restent fermés.

Nous continuerons d’apporter aux personnes de plus de 65 ans une "préoccupation particulière" et plus encore aux personnes "en fragilité".

Je vous remercie chaleureusement de votre compréhension et de votre participation à cet effort collectif.

Amicalement,

Myriam MULOT
Maire de Notre-Dame de Bondeville

07/05/2020 : Rentrée scolaire, protocole sanitaire

Dans le cadre de la stratégie de déconfinement, il a été décidé d’ouvrir les écoles, progressivement, à partir du 11mai 2020 et dans le strict respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires. Le présent guide précise les modalités pratiques de réouverture et de fonctionnement des écoles de la commune.

Protocole sanitaire (école primaire) :
pdf

Protocole sanitaire (école maternelle) :
pdf

Vous trouverez aussi une lettre destinée à vous, parents d'élèves, qui annonce le calendrier retenu à ce jour : 
pdf

04/05/2020 : Ouverture d'un drive à la bibliothèque

30/04/2020 : Distribution de masques en tissus

Une distribution de masques en tissus, donc réutilisables, sera faite à la population le jeudi 7 mai 2020, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30.

Afin de pouvoir récupérer un masque, veuillez nous présenter un justificatif de domicile et une pièce d’identité à l’adresse du domicile (la carte vitale avec photo est acceptée).

Une distribution à domicile sera effectuée pour les personnes de plus de 65 ans.

Afin d’éviter une affluence qui pourrait nuire au maintien des distances-barrières et à la sécurité des personnes, nous effectuerons cette distribution sur 4 secteurs géographiques liés aux bureaux de vote.

- Secteur Mairie, bureau 1 et 2 :
Distribution sur le parvis de la Mairie

- Secteur longs vallons, bureau 3 :
Sur le parking de l’école André Marie

- Secteur Bois des Dames, bureau 4 :
Sur le parking devant Emmaüs.

- Secteur Jean Moulin, bureau 5 :
Dans la cours de l’école Jean moulin élémentaire

Nous espérons cette distribution répartie sur toute la journée et nous vous remercions de votre compréhension.

27/04/2020 : Reprise de l'école dans la commune

Chers parents,
Afin d’organiser au mieux une possible rentrée scolaire le 11 mai prochain, nous vous invitons à répondre à l’appel des directrices de nos écoles et de confirmer la présence de votre enfant au plus tard le 30 avril.
Merci de votre compréhension. Bien cordialement,

Myriam Mulot
Maire de Notre-Dame de Bondeville 

22/04/2020 : Sofia Fleurs

Pour faire suite à la décision du gouvernement d’interdire aux fleuristes l’ouverture de leur boutique, même à ceux qui auraient pu faire respecter les distances-barrières, tout en offrant aux commerces qui ont le droit d’ouvrir pendant la période de déconfinement, à savoir les boulangers, épiciers, poissonniers, bouchers, charcutiers…  la liberté de vendre des fleurs, et notamment celle de vendre du muguet pour le 1er mai, nous offrons donc à SOFIA FLEURS la possibilité de communiquer aux Bondevillaises et Bondevillais le message suivant :

Malgré ce contexte difficile de COVID-19 (Coronavirus), Sofia Fleurs peut travailler pour vous, sur commande, et s’organise afin de vous proposer ses services dans le respect du confinement obligatoire.

Pour tout type de commandes : fleurs, plantes ou coupes fleuries, avec livraison à partir de 25€. Vous pouvez nous contacter au :

02 32 13 04 03 ou 06 23 80 33 91
ou bien par mail : sofiafleurs@orange.fr                                                                          

 N.B. Le magasin « Sofia Fleurs » ouvrira ses portes après le déconfinement annoncé pour le 11 mai 2020.

Merci de votre confiance.

20/04/2020 : COVID-19 - Appel aux dons et recherche de bénévoles

  1. La mairie appelle les bénévoles pour coudre des masques de protection
  2. La mairie appelle aux dons de tissus, d’élastiques et de fils

Appeler le 02 32 82 35 00
ou écrire à accueil@ville-nd-bondeville.fr

16/04/2020 : #RouenMasquesSolidaires - mobilisons-nous pour produire des masques en tissu !

Face à la crise sanitaire du COVID, nous devons tous être solidaires.

Depuis plus d'un mois des initiatives sont prises par la Métropole, les communes de l'agglomération, en fonction des mesures sanitaires qui sont fixées par l'Etat.

Nous avons besoin de masques. Des commandes sont faites par l'Etat, les collectivités locales, en particulier la Métropole. Mais ces besoins sont énormes et les délais longs, voire incertains. C’est pourquoi, collectivités, citoyens, associations, entreprises, nous devons tous nous mobiliser. Nous lançons un appel à toutes les bonnes volontés de la métropole rouennaise autour d’une initiative solidaire : produire des masques en tissus, en complément des achats à venir.

Les masques ne remplacent évidemment pas les gestes barrières, la distanciation sociale et toutes les mesures de sécurité sanitaire indispensables. Mais ils peuvent être utiles dès aujourd’hui à des personnes exposées, et ils seront utiles demain au moment du déconfinement. Anticipons !

D’ores et déjà de nombreux citoyens, associations, entreprises, se mobilisent pour produire des masques en tissu. En mutualisant nos forces nous serons plus efficaces. Certains manquent de tissus, d’élastiques, d’autres de machines à coudre, de couturier.e.s.

Rassemblons-nous ! Chaque citoyen peut aider, soit en rejoignant le collectif des couturier.e.s de la métropole rouennaise et en réalisant des masques, soit en faisant un don de tissus ou de matériel.

Avec l’appui des mairies qui le souhaitent, nous allons mettre à disposition des lieux de collecte et mobiliser les moyens communaux. Nous appelons toutes les communes de la Métropole rouennaise à s'associer à notre démarche. Ce n'est pas une question partisane, c'est une question de solidarité et d'efficacité. Bien sûr chaque commune sera responsable de la priorisation et de l’allocation des masques sur son territoire.

Nous allons mettre sur internet les types de tissus, élastiques, fils acceptés. Nous mettrons aussi les patrons, pour faire les masques, homologués par l’AFNOR, ainsi qu’une notice de fabrication et un tutoriel. Nous invitons tous les habitants, toutes les associations, toutes les entreprises qui le peuvent à s’associer à notre démarche. Ensemble, nous serons plus forts.

Vous voulez participer ? C’est très simple, envoyez-nous un mail sur : RouenMasquesSolidaires@gmail.com

Lien vers la vidéo de présentation de l’initiative : https://youtu.be/A3O2KMMMyd0

Montrons que dans la métropole rouennaise, la solidarité n’est pas un vain mot. Ensemble, agissons contre le COVID !

Cet appel est signé par les Maires et les élus des Communes de la Métropole.

14/04/2020 : Que veut dire confinement strict jusqu’au 11 mai ?

Les consignes restent les mêmes et les contrôles seront renforcés :

  1. Confinement au domicile.
  2. Sortie, avec l’attestation sur soi, pour les raisons dérogatoires suivantes :
  • Trajet professionnel domicile > travail et travail > domicile.
  • Promenade 1 heure à moins d’un km de chez soi seul(e) ou accompagné par la famille du même domicile.
  • Achats de 1ère nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (voir liste sur le lien suivant et les exemples dans la FAQ) :
  • Pour secourir ou aider un parent isolé et/ou fragile.

ATTENTION :
Ø  Pas de barbecue ni d’apéritif entre voisins.
Ø  Pas de repas en famille hormis la fratrie du même domicile

Appli Téléphone : Vous pouvez télécharger un générateur d'attestation de déplacement dérogatoire en application sur votre téléphone : https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/

06/04/2020 : Bureau de Poste fermé

31/03/2020 : Tranquillité des commerces et entreprises

pdf

30/03/2020 : Pole Emploi - Actualisation à distance

Retrouver le mode d'emploi pour vous actualiser à distance sur le lien suivant :

pdf

26/03/2020 : Collecte des déchets verts

La collecte des déchets verts continue d'être assurée par la Métropole mais ce limite à 5 sacs ou 2 bacs maximum. Les fagots ne sont plus ramassés jusqu'à nouvel ordre. À noter que les jours et horaires de collecte peuvent être retardés.

24/03/2020 : Info - Services publics (màj) 

13/03/2020 : Coronavirus - Interdiction totale d’utilisation des structures municipales du complexe sportif Marcel Sauvage

Suite à la communication du Président de la République quant à la mise en place de mesures préventives liées à l’épidémie de COVID-19, toutes les structures municipales du complexe sportif Marcel Sauvage seront fermées à compter du 16 Mars 2020 et ce, jusqu’à nouvel ordre :

  • Terrains et vestiaires de football
  • Gymnase
  • Courts de tennis
  • City stade
  • Skate park
  • Terrain de basket
  • Dojo Henri Courtine
  • Salle des Associations
  • Dojo karaté

13/03/2020 : Coronavirus - Fermeture de la Bibliothèque

13/03/2020 : Coronavirus - Fermeture de tous les services scolaires

12/05/2020 : Attestation 100 kilomètres

La nouvelle attestation, à présenter au format papier ou numérique pour parcourir plus de 100 kilomètres hors de son département de résidence, est disponible. Voici les liens pour télécharger le PDF ou générer le QR code sur son smartphone.

pdf

https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/

10/04/2020 : Fabriquer un masque  soi-même sans coutures et sans agrafes

Cliquez ici pour savoir comment fabriquer un masque soi-même

06/04/2020 : Format numérique de l'attestation de déplacement dérogatoire

Le format numérique de l’attestation de déplacement dérogatoire est disponible sur le site du Ministère de l’intérieur. Pour générer l'attestation au format numérique, vous devez remplir le formulaire disponible sur le lien suivant :

Màj (24/03/2020) : Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire

pdf

Nouvelle attestation pour les déplacements professionnels

+ simple pour les salariés : une seule attestation nécessaire
+ simple pour l’employeur : durée de validité au choix (pas de renouvellement quotidien)

pdf

Attestation de déplacement dérogatoire

Cette attestation est à imprimer et à remplir vous-même. Elle servira ponctuellement pour les cas suivants :
- déplacements entre le domicile et le travail lorsque le télétravail est impossible
- déplacement pour faire les courses
- déplacement pour motif de santé
- déplacement pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants
- déplacements brefs, à proximité du domicile, pour faire du sport individuellement (marche, course) et pour les besoins des animaux de compagnie.
Si vous n’avez pas d’imprimante, vous pouvez rédiger l’attestation sur papier libre (en recopiant tous les éléments de l’attestation disponible en ligne).

pdf

50 astuces de professionnels :

pdf

Le confinement est malheureusement propice à une recrudescence des violences conjugales.

Les bons réflexes si vous êtes victime ou témoin.

Télécharger le document opérationnel violences conjugales et confinement :
pdf

Télécharger le flyer :
pdf

Toutes les réponses que vous vous posez sur les consignes à respecter pour lutter contre la propagation du Coronavirus. Le document sera mis à jour régulièrement.

Cliquez ici pour voir les questions/réponses (màj 14/04/2020) :
pdf

NOTRE-DAME DE BONDEVILLE :
Permanence téléphonique de 9h00 à 12h00 : 02 32 82 35 00

COVID-19 - Numéros utiles

Un guide est à disposition de tous : il rassemble les numéros d’urgences, numéros utiles et autres services mis en place par l’Etat.

Cliquez ici pour télécharger le guide :
pdf

Un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

J’ai des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap

Vous pouvez vous rendre sur cette page de contact dédiée aux personnes sourdes, malentendantes, sourdes ou aveugles ouverte 24h/24 et 7j/7.

Attention, cette plateforme d’échange n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux. Si vous avez les symptômes du Covid-19 : restez à votre domicile, évitez les contacts et contacter votre médecin. Appelez le numéro d’appel d’urgence pour les sourds et malentendants (114) si les symptômes s’aggravent.

Numéros d’urgence et d’écoute :
Violences sur les enfants 119 - https://www.allo119.gouv.fr/
Violences conjugales 3919 - https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/
Attention, en cas de danger immédiat contacter le 17.
Cellule d’écoute de la Croix Rouge pour les personnes vulnérables : 09 70 28 30 00

J’habite à l’étranger, qui appeler ?

L’Ambassade et consulat de votre lieu de résidence est à votre disposition pour répondre à l’ensemble de vos questions. Par ailleurs, le ministère met à jour régulièrement son site de conseils aux voyageurs.

Soutien à la parentalité

pdf

12/05/2020 : Les masques-barrières fournis par la Mairie


Le gouvernement étant incapable de fournir ces protections dans l’urgence, la Municipalité a fait ce qu’elle jugeait nécessaire d’entreprendre pour lutter contre la menace d’une contamination massive de sa population. Avec les communes de la Métropole, une commande de masques a été faite mais les dates de livraisons demeuraient incertaines. En parallèle, une commande de masques a été faite, livrée plus rapidement et 21 couturières bénévoles Bondevillaises, à qui la Municipalité rend un hommage très appuyé, ont généreusement donné de leur énergie et de leur temps pour fabriquer de leur côté des masques en tissus.

Ces masques-barrières fournis aux adultes par la Municipalité, tout comme ceux de la Métropole, sont conçus pour sortir dans les lieux publics et dans les transports. C’est un masque en tissu, donc lavable, destiné au public et notamment à toute personne saine ou asymptomatique. L’usage d’un masque-barrière n’exonère aucunement l’utilisateur de l’application systématique des gestes barrières, qui sont essentiels, ainsi que des règles de distanciation sociale visant à lutter contre les infections virales. Ce dispositif n’est donc pas destiné à être utilisé par les personnels soignants au contact des patients.

A noter que l’énorme travail fourni par nos couturières a permis d’offrir des masques lavables et réutilisables à toutes les personnes de plus de 65 ans, ainsi qu’aux personnes vulnérables. Ces 21 Bondevillaises ont rejoint les nombreuses couturières bénévoles qui ont œuvré à l’échelle de la Métropole, totalisant à ce jour quelques 40000 masques. Nous ne manquerons pas de les féliciter publiquement à la première occasion, lorsque les cérémonies en nombre seront enfin autorisées.

Je remercie chaleureusement tous les habitants qui ont fait un accueil bienveillant et compréhensif à nos agents municipaux et aux élus qui se sont impliqués sans réserve dans la livraison de tous ces masques.

Myriam Mulot
Maire de Notre-Dame de Bondeville

11/05/2020 : Déconfinement progressif - Myriam MULOT invite les Bondevillais  à la prudence

J’appelle les Bondevillais à la vigilance, à la responsabilité individuelle et collective. Nous ne gagnerons pas cette bataille sans que tout le monde y mette du sien, quitte à modifier ses habitudes quotidiennes. Si le déconfinement progressif du pays a été annoncé dès ce lundi 11 mai, nous devons garder à l’esprit qu’il n’existe aucun traitement ni aucun vaccin et que le virus peut encore se propager. L’avenir reste donc incertain.

Déconfinement à partir du 11 mai ne veut pas dire que nous sommes désormais libres de toutes les contraintes. Cette date est le point de départ d’une sortie partielle, prudemment, par étapes, sur mesure et sous conditions. Nous devons continuer de limiter au maximum les contacts et poursuivre les efforts de distanciation physique avec les autres afin de contenir la progression de l'épidémie du coronavirus et d’éviter une deuxième vague épidémique si nous ne voulons pas revenir à une mesure plus lourde encore économiquement et socialement. Les rassemblements ne doivent pas excéder 10 personnes et se font dans le respect strict des distances-barrières.

- Pour le moment, comme pendant le confinement, et au même titre que tous les bâtiments publics en général, la mairie n’ouvrira pas ses portes autrement que sur rendez-vous.
- Les livres de la bibliothèque peuvent être empruntés par téléphone et en drive.
- Le cimetière est désormais ouvert mais la règle de distanciation physique reste imposée.
- L’école de musique reste fermée jusqu’à la fin de la période scolaire.
- Le complexe sportif et les aires de jeux restent fermés.

Nous continuerons d’apporter aux personnes de plus de 65 ans une "préoccupation particulière" et plus encore aux personnes "en fragilité".

Je vous remercie chaleureusement de votre compréhension et de votre participation à cet effort collectif.

Amicalement,

Myriam MULOT
Maire de Notre-Dame de Bondeville

07/05/2020 : Distribution de masque - Message

La Municipalité de Notre-Dame de Bondeville a distribué des masques. Quelques personnes - très rares cependant - ont exprimé à nos agents des commentaires assez désagréables. Sachez que ce type de masque est parfois vendu plus de 4 € et plus par la grande distribution.

S’il est indiqué sur l’étiquette que ce masque n’est pas un masque de protection INDIVIDUELLE, il n’en reste pas moins que c’est un masque de catégorie 1, à savoir qu’il est à usage des professionnels et particuliers en contact avec le public. Ce type de masque permet au moins de présenter une perméabilité à l’air et protège contre les agents infectieux transmissibles par voies gouttelettes. Il est particulièrement utile lors de vos déplacements à l’extérieur de votre domicile (transports en commun, pour faire les courses, etc.). Il est lavable et réutilisable.

Si nous avions dû attendre les masques promis aux collectivités par le gouvernement, nous serions bien en peine aujourd’hui de vous donner satisfaction. Nous avons au moins distribué quelque chose qui permettra aux habitants de circuler si ceux-ci sont rendus obligatoires ailleurs que dans les transports en commun.

Nous espérons bien évidemment la bienveillance et la chaleureuse compréhension des Bondevillaises et Bondevillais quant à la situation inédite que nous avons à gérer. Comprenez que nous faisons de notre mieux et quelle que serait notre action, nous avons bien conscience que nous resterons exposés à toute critique possible.

Myriam MULOT
Maire de Notre-Dame de Bondeville

Mise au point sur la question du vélo pendant la période de confinement 

Bonjour à tous,

Je ferai appliquer sur notre territoire le décret, et rien d’autre.

Puis-je faire une sortie en vélo ?

  1. Oui, il est possible d’utiliser le vélo comme moyen de transport, dans les conditions dérogatoires de déplacements prévues par le Décret du 23 Mars 2020 (trajet domicile/travail, achat de première nécessité…).
  2. Oui, un adulte peut accompagner à pied son enfant pour lui faire faire du vélo, à raison d’1 heure quotidienne au maximum, dans un rayon d’1 km autour du domicile.
  3. La pratique sportive du vélo est autorisée individuellement, mais la sortie doit être brève et se faire à proximité de son lieu de résidence puisque les cyclistes ne doivent pas dépasser un rayon d' 1 km autour de chez eux.
  4. Non, la pratique du vélo pour le loisir et la promenade est interdite.

Dans tous les cas, n’oubliez pas votre pièce d’identité et votre attestation de déplacement dérogatoire.

Bien Cordialement

Myriam Mulot
Maire de Notre-Dame de Bondeville

La condition des animateurs et intermittents face à la crise du Coronavirus Covid-19

Depuis le début de la crise, on parle trop peu de tous les travailleurs non-salariés qui perdent énormément en terme de revenus, quand ils ne perdent pas toutes leurs sources de revenus. La commune de Notre-Dame de Bondeville emploie régulièrement des animateurs non permanents.

Ils s'occupent des enfants de nos écoles sur le temps périscolaire, au moment de la cantine, etc. 

Leur activité étant égale à 0 depuis quelques semaines, ils auraient dû gagner...0 €. 

Par solidarité, pour faire face à cette période exceptionnelle, nous maintenons en leur faveur une rémunération calculée sur des critères objectifs d'une activité classique moyenne.

À Notre-Dame de Bondeville, la solidarité n'est pas un vain mot !

Myriam MULOT
Maire de Notre-Dame de Bondeville

Message de soutien

« Mes pensées vont aux personnels municipaux, aux enseignants qui restent mobilisés dans les écoles pour assurer l’accueil des enfants des personnels de santé. Je tiens à saluer le courage et le dévouement de tous les personnels soignants, mais aussi les ouvriers, livreurs, employés de commerce d’alimentation, services administratifs, policiers et services de secours qui travaillent aujourd’hui dans des conditions inédites. Je remercie également les habitants pour le respect, le sérieux et le soutien qu’ils portent à toutes les consignes de sécurité et de confinement nécessaires à l’éradication du Coronavirus. La responsabilité de tous et une prise de conscience collective et absolue nous permettrons de gagner dans un délai court. Nous devons tous avoir à l’esprit que moins les consignes seront respectées, plus la liste des victimes s’allongera et plus le confinement durera… Avec le Cabinet, la Police Municipale, nous restons mobilisés et à votre service. Bon courage à tous. »

Myriam MULOT
Maire de Notre-Dame de Bondeville